Le plan d'entraînement en cyclisme

Introduction

Lorsqu'on veut profiter au mieux de sa saison en étant performant au moment voulu il faut se fixer un plan d'entraînement permettant d'arriver au top de sa forme le jour de l'objectif. Une saison de compétition commence généralement en mars et se finit fin septembre ou en octobre (sauf pour les amateurs de cyclo-cross). L'entraînement va se décomposer en plusieurs phases.

Période de repos

C'est une période facultative. Certains cyclistes coupent quelques semaines, d'autres ne coupent pas. Nous ne sommes pas tous identiques: il faut surtout éviter la saturation mentale. Ensuite la coupure n'est pas obligatoire si votre corps ne nécessite pas particulièrement de repos après la fin de votre saison cycliste. Une période de repos trop longue oblige ensuite à travailler plus longtemps à l'entraînement pour retrouver son niveau précédent: on dit généralement qu'au delà de 15 jours il faut le double de temps pour retrouver le niveau précédent.

Préparation physique générale (PPG)

C'est une période de préparation qui sert à s'entretenir, ou se muscler tout en variant les sports. C'est le moment de chausser les baskets et d'aller courir, ou de faire du ski, du tennis ... Evidemment rien ne vous empêche de pratiquer encore du vélo si vous n'êtes pas saturé. Pourquoi ne pas tenter le VTT si vous faites de la route en saison ou inversement ? Ca permet de changer son horizon tout en gardant le geste du pédalage.

Il faut privilégier les exercices de force et de vélocité pendant cette période. Contrairement à certaines idées reçues il ne faut pas attendre 3 mois avant de passer la plaque, et il faut varier l'intesité cardiaque. Si vous gardez toujours le même rythme vous allez vous dieséliser, sans le turbo. Autant dire que lors des premières courses vous allez souffrir à la moindre accélération. Il ne faut donc pas hésiter à inclure quelques séances de rythme, de PMA ou de sprint.

Préparation physique spécifique (PPS)

Il est temps d'effectuer une préparation spécifique à la pratique du cyclisme: le coeur et les jambes vont être fortement sollicités, et si vous n'avez pas beaucoup pratiqué le cyclisme pendant la préparation physique générale il faut aussi retrouver sa fluidité de pédalage.

Vous devez intégrer de plus en plus de séances de fractionné, de PMA, de sprints, tout en continuant aussi à faire un peu de force et de vélocité de temps en temps. Durcissez progressivement les exercices avec une durée plus longue, ou plus de répétitions dans la série.

Période d'affûtage

C'est la dernière ligne droite avant les compétitions, il faut apporter la dernière touche à votre préparation et peaufiner certains détails. C'est le moment d'effectuer des entraînements très intensifs mais plutôt courts afin de ne pas entraîner de fatigue. Les exercices sont les mêmes qu'en préparation spécifique au cyclisme, amis il faut vraiment mettre beaucoup d'intensité.

Période de compétition

C'est le jour J vous allez enfin profiter de votre préparation pour tenter de réussir votre objectif. Bon courage, mais CycloSorties vous aura permis de progresser grâce aux objectifs fixés, et à l'analyse de vos sorties.